BIOGRAPHIE

Julie et le velo qui pleure par Guillaume R version ouaibe (12)

A 7 ans, Julie commence son apprentissage de la musique par le piano. Elle se professionnalise au CIAM* entre 2000 et 2002 et crée le groupe «  Julie et le vélo qui pleure » en 2004.

Julie Obtient en 2005 son diplôme d’art-thérapie et initie la délégation AFRATAPEM* des art-thérapeutes en Aquitaine.

Avec ou sans blouse, elle intervient dans de nombreux établissements de soin, soit en tant qu’art-thérapeute, soit pour y animer des ateliers d’écriture de chansons.

En 2014, l’artiste donne un nouvel élan à son parcours en créant cette pièce musico théâtrale « J’ai rencontré des étrangers« , dont la chanson est au service du propos. Elle reprend le fil de sa recherche artistique, débutée à l’école des Beaux arts en 1997, où elle  disposait en tableaux vivants des hommes de papiers sculptés, manipulés et filmés, pendant qu’une infirmière papier leur découpait une  bouche d’où naissait alors les voix.

Sans le savoir, Julie Lagarrigue engageait le travail qu’elle poursuivrait sans cesse, à la frontière de l’art et de l’art-thérapie. Elle témoigne autant qu’elle s’interroge.

Julie Lagarrigue partage son regard d’artiste à propos du soin (au sens propre du terme) qu’on porte à l’autre. Elle questionne la place de l’art dans les établissements de santé.

 

* CIAM: Ecole de musiques actuelles, Bordeaux

* AFRATAPEM: Association française de recherche et application des techniques artistiques en pédagogie et médecine- Tours.

Ce qu’ils disent dans la presse :

« Tandis que la presse lui trouve une touche « à la Barbara », Julie continue d’écrire des chansons intemporelles, aux sonorités aujourd’hui plus électriques. L’originalité et la richesse des arrangements signent véritablement un nouveau talent de la chanson française. Ses textes sont d’une mélancolie poignante, traversée par des touches d’autodérision qui évoquent son incroyable présence scénique. Accompagnée par un super guitariste (Anthony Martin) , Julie prend sur scène ses aises. Un aplomb décomplexé qui nous fait entendre autrement la poésie si émouvante de cette artiste singulière… »


Quelques dates :

  • Février 2017, sortie du 3eme opus « Fragiles, debout »/Scènes d’été en gironde 2017
  • 2016, création spectacle « Fragiles, debout »
  • Janvier 2015 Reprise du spectacle J’ai rencontré des étrangers
  • Hiver 2014/15 Reprise du spectacle La Reine Désastres en duo (guitare/piano/voix)
  • Depuis 2009, Julie travaille en collaboration avec l’Atelier de Mécanique Générale Contemporaine à Pessac.
  • + de date dans l’Agenda

Historique :

2017

Sortie d’album et tournée « Fragiles, debout »

2016

Création et enregistrement 3eme album « Fragiles, debout »

2015

Reprise et tournée du spectacle J’ai rencontré des étrangers

Finaliste Rencontres Mathieu C. Sémaphore en chansons, Cébazat pour Le vélo qui pleure.

2014

Vélo qui pleure en Duo. Tournée J’ai rencontré des étrangers

2013

Création du spectacle solo théâtral et musical J’ai rencontré des étrangers (coproduction KiéKi Musiques, IDDAC, Le dire autrement).
« Labos chansons » Voix du Sud – Astaffort.

2012

Master classe à l’Académie musicale de Villecroze avec Bruno Fontaine et Juliette.
Tournée « dégustation de vins et chansons bio chez l’habitant ».

2011

Sortie de l’album « La Reine Désastres », tournée dans l’ouest de la France et Paris.

2010

Scènes d’été de Gironde+ Festival « En bonne voix ». Master Classe Villecroze.

2009

Finaliste du tremplin Le Mans Cité Chanson (Lauréate d’une Master classe avec Dominique Desmons et Michel Precastelli sur l’interprétation en opérette et chanson française dans la prestigieuse Académie Musicale de Villecroze)

2008

Nouvel album  » Que nos yeux soient lavés » (Alhambra production-Box office)
Tournée des Ptites Scènes de l’IDDAC+ Scènes d’été de Gironde + On peut revoir Julie dans plusieurs émissions d’Eric Perrin, France 3

2006

Tremplins Garorock et Milonga ; premières parties d’Olivia Ruiz, Têtes Raides, Bernard Joyet, Edgar de l’est etc.) émission « sur mesure » (Sophie Viguier, France 3), et l’entendons dans plusieurs interviews radio, festivals « Jour de fête », « Bastid’art » (Miramont 47), Festival des Bords de Garonne

2005

Premier EP « Le vélo qui pleure ou …le nez dans le guidon »

BIOGRAPHIE

Julie et le velo qui pleure par Guillaume R version ouaibe (12)

A 7 ans, Julie commence son apprentissage de la musique par le piano. Elle se professionnalise au CIAM* entre 2000 et 2002 et crée le groupe «  Julie et le vélo qui pleure » en 2004.

Julie Obtient en 2005 son diplôme d’art-thérapie et initie la délégation AFRATAPEM* des art-thérapeutes en Aquitaine.

Avec ou sans blouse, elle intervient dans de nombreux établissements de soin, soit en tant qu’art-thérapeute, soit pour y animer des ateliers d’écriture de chansons.

En 2014, l’artiste donne un nouvel élan à son parcours en créant cette pièce musico théâtrale « J’ai rencontré des étrangers« , dont la chanson est au service du propos. Elle reprend le fil de sa recherche artistique, débutée à l’école des Beaux arts en 1997, où elle  disposait en tableaux vivants des hommes de papiers sculptés, manipulés et filmés, pendant qu’une infirmière papier leur découpait une  bouche d’où naissait alors les voix.

Sans le savoir, Julie Lagarrigue engageait le travail qu’elle poursuivrait sans cesse, à la frontière de l’art et de l’art-thérapie. Elle témoigne autant qu’elle s’interroge.

Julie Lagarrigue partage son regard d’artiste à propos du soin (au sens propre du terme) qu’on porte à l’autre. Elle questionne la place de l’art dans les établissements de santé.

 

* CIAM: Ecole de musiques actuelles, Bordeaux

* AFRATAPEM: Association française de recherche et application des techniques artistiques en pédagogie et médecine- Tours.

Ce qu’ils disent dans la presse :

« Tandis que la presse lui trouve une touche « à la Barbara », Julie continue d’écrire des chansons intemporelles, aux sonorités aujourd’hui plus électriques. L’originalité et la richesse des arrangements signent véritablement un nouveau talent de la chanson française. Ses textes sont d’une mélancolie poignante, traversée par des touches d’autodérision qui évoquent son incroyable présence scénique. Accompagnée par un super guitariste (Anthony Martin) , Julie prend sur scène ses aises. Un aplomb décomplexé qui nous fait entendre autrement la poésie si émouvante de cette artiste singulière… »


Quelques dates :

  • Février 2017, sortie du 3eme opus « Fragiles, debout »/Scènes d’été en gironde 2017
  • 2016, création spectacle « Fragiles, debout »
  • Janvier 2015 Reprise du spectacle J’ai rencontré des étrangers
  • Hiver 2014/15 Reprise du spectacle La Reine Désastres en duo (guitare/piano/voix)
  • Depuis 2009, Julie travaille en collaboration avec l’Atelier de Mécanique Générale Contemporaine à Pessac.
  • + de date dans l’Agenda

Historique :

2017

Sortie d’album et tournée « Fragiles, debout »

2016

Création et enregistrement 3eme album « Fragiles, debout »

2015

Reprise et tournée du spectacle J’ai rencontré des étrangers

Finaliste Rencontres Mathieu C. Sémaphore en chansons, Cébazat pour Le vélo qui pleure.

2014

Vélo qui pleure en Duo. Tournée J’ai rencontré des étrangers

2013

Création du spectacle solo théâtral et musical J’ai rencontré des étrangers (coproduction KiéKi Musiques, IDDAC, Le dire autrement).
« Labos chansons » Voix du Sud – Astaffort.

2012

Master classe à l’Académie musicale de Villecroze avec Bruno Fontaine et Juliette.
Tournée « dégustation de vins et chansons bio chez l’habitant ».

2011

Sortie de l’album « La Reine Désastres », tournée dans l’ouest de la France et Paris.

2010

Scènes d’été de Gironde+ Festival « En bonne voix ». Master Classe Villecroze.

2009

Finaliste du tremplin Le Mans Cité Chanson (Lauréate d’une Master classe avec Dominique Desmons et Michel Precastelli sur l’interprétation en opérette et chanson française dans la prestigieuse Académie Musicale de Villecroze)

2008

Nouvel album  » Que nos yeux soient lavés » (Alhambra production-Box office)
Tournée des Ptites Scènes de l’IDDAC+ Scènes d’été de Gironde + On peut revoir Julie dans plusieurs émissions d’Eric Perrin, France 3

2006

Tremplins Garorock et Milonga ; premières parties d’Olivia Ruiz, Têtes Raides, Bernard Joyet, Edgar de l’est etc.) émission « sur mesure » (Sophie Viguier, France 3), et l’entendons dans plusieurs interviews radio, festivals « Jour de fête », « Bastid’art » (Miramont 47), Festival des Bords de Garonne

2005

Premier EP « Le vélo qui pleure ou …le nez dans le guidon »