DISTRIBUTION:

Julie Lagarrigue : auteure-compositrice, chant, piano, guitare, percussions, Anthony Martin : guitares, percussions, chœurs 

Ziad Ben Youssef : oud, percussions, chœurs

Patrick Lafrance : création son et lumière

Cécile Delacherie : regard extérieur

Bienvenue dans un disque où la musique panse.

Teaser de l’album Amours Sorcières – Julie Lagarrigue

« La bordelaise Julie Lagarrigue, partage avec Anne Sylvestre ce même ancrage terrien, cette troublante aisance à chanter juste et vrai, sans maniérisme. D’une voix toujours fluide, évidente, réconfortante.» Télérama fff

« Julie Lagarrigue a l’art de nous parler de l’intime avec pudeur et élégance .» Hexagone

« Fragiles, sautillantes ou exotiques, les réalisations musicales de Julie Lagarrigue convient nos sens dans un territoire pétri d’amour et de poésie. » FrancoFans

« À l’écoute de « Amours sorcières », la belle impression se confirme, féminin et sensitif, aux arrangements et chœurs prenants. » Sud Ouest

A l’instar de ses activités d’art thérapeute, Julie Lagarrigue pose un regard esthétique sur le monde et s’interroge sur le soin qu’on porte à l’autre, à travers ses chansons. Avec le précédent album, Fragiles, Debout, Julie appelait à la résistance et à la solidarité. Ici, elle nous invite à un voyage plus archaïque et intimiste : un périple profondément féminin, des chansons aux confins de la gravité, de la fantaisie et de la poésie. 

Celle qui, enfant, s’endormait dans les églises froides où résonnaient des concerts d’orgues, s’imprègne aujourd’hui de musiques du monde. Guitares brésiliennes, oud du Maghreb, percussions réunionnaises échafaudent autour du piano des arrangements en équilibre délicat au service des textes. Nourrie à la nouvelle chanson française (Mathieu Boogaerts, Bertrand Belin, Camille ou Emily Loizeau) autant qu’aux classiques (Barbara, Anne Sylvestre mais aussi Leonard Cohen), Julie Lagarrigue déroule un univers qui ne ressemble pourtant à aucun autre, entre tradition du genre et sentiment inextinguible d’appartenir à son époque. 

Enregistré en live au fin fond de la forêt du Médoc, Amours Sorcières témoigne d’un même élan humaniste que son prédécesseur : celui de rapprocher les fragilités des êtres, unis, et donc plus forts, dans une acceptation de leur vulnérabilité.

Sortie 21 février 2020 (Accompagnement Microcultures)

  1. Le vent du Sud
  2. Le beau de la forêt
  3. Le jardin de la sorcière
  4. Dis-le moi
  5. Je parle comme je pense
  6. Mon mec est un scientifique
  7. Parlons oiseau
  8. La vie les bonbons
  9. Les bottes
  10. Doucement
  11. Le jardin manque d’eau
  12. Le beau de la forêt (version solo)
  13. Qu’est-ce qui m’arrive ?